30/10/19. Call for papers (FR) “Religion et colonisation. Les groupes religieux minorisés et le peuplement des Amériques, XVe-XIXe”

call for papers religious liberty

What, when & where

Appel à participation pour le colloque “Religion et colonisation.
Les groupes religieux minorisés et le peuplement des Amériques, XVe-XIXe”

Le colloque se tiendra à l’université du Littoral-Côte d’Opale
A Boulogne-sur-Mer les 25 et 26 mars 2020 au Centre universitaire du Musée

Argumentaire
Les Amériques ont connu depuis leur conquête par les Européens de nombreux bouleversements démographiques, sociaux, politiques et culturels. Elles sont devenues pour beaucoup d’hommes et de femmes, désireux de fuir le vieux continent où ils étaient persécutés pour leurs convictions religieuses, une destination, un lieu d’accueil, une espérance.
Le colloque s’attachera à la compréhension des logiques de peuplement de l’espace américain (continental et insulaire) par les minorités religieuses et l’évaluation de leur part dans la construction du nouvel espace social et politique. Comment les groupes religieux minorisés (juifs, « mores », huguenots, catholiques irlandais et anglais, groupes « sectaires », pour ne citer qu’eux) se sont insérés dans les nouvelles sociétés coloniales et ont participé à leur construction originale ? Quelle place occupent-ils dans les sociétés coloniales ? à quel niveau se situent-ils tant sur le plan numérique que social. Forment-ils un groupe distinct, se fondent-ils ensuite dans la société, forment-ils des élites ?
Il s’agira d’une part de comprendre leurs motivations, leurs stratégies, mais aussi leur évolution religieuse, sans oublier la façon dont ils sont reçus (persécution, ressenti des autres colons…). Quelles étaient leurs attentes et leurs espérances ? Le choix de la destination doit être regardé. Suivent-ils ou s’inspirent-ils d’un modèle qui fait sens et les rassure ? Il apparait que certains sont partis seuls, en se mêlant aux autres migrants. D’autres sont parfois partis en famille. Les solidarités religieuses mais aussi provinciales ont pu jouer un rôle. Quels moyens ont-ils mobilisé pour entreprendre leur périple ? Bénéficient-ils d’aides extérieures ? La reconstitution de l’itinéraire d’un particulier, avec ses complexités, et ses aléas, peut constituer une piste intéressante pour cerner les modalités d’intégration dans la nouvelle société coloniale à l’échelle individuelle. Il conviendra aussi de regarder les luttes entre les groupes minorisés dans l’espace américain.
Il s’agira d’autre part de regarder la politique de peuplement des Etats (vision du peuplement, contrôle migratoire, moyens de répression, sanctions). L’objectif est d’avoir une vision large tant au niveau territorial que chronologique. Le questionnement intéressera les espaces impériaux espagnol, portugais, anglais, français et néerlandais.
Il conviendra aussi de voir si l’accession à l’indépendance a modifié au XIXe siècle ce type de courant migratoire, ou ses modalités, voire consolidé l’assise de certains.

Deadline & how to apply

Les propositions (titre, résumé de 2 000 mots, fiche biographique) sont attendues pour le 30 octobre.

Other info, Links & conditions

Le laboratoire CRHAEL-HLLI EA 4030 prendra en charge 2 nuitées et repas du midi et 1 repas du soir
Les transports sont à la charge des participants

Contact : eric.roulet@univ-littoral.fr

_____________

see more job opportunities.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.